FELDENKRAIS

La méthode Feldenkrais a été mise au point par un chercheur Israëlien Moshe Feldenkrais (1904 -1984). Grâce à son esprit curieux et à ses connaissances scientifiques, il a approfondi sa compréhension de la façon dont l'homme bouge et apprend à bouger.

C'est une méthode infiniment douce et puissante qui permet de restaurer et de développer le potentiel humain, d'améliorer la qualité de vie et d'apprendre, d'évoluer, de changer dans notre vie.

Les élèves, au cours d'une leçon collective de Feldenkrais, guidés par la voix du praticien, apprennent à faire des distinctions kinesthésiques grâce à la perception de leurs sensations.
Cette conscience s'enrichit et leur donne la possibilité de choisir comment bouger pour éviter des blessures. L'idée, c'est  aussi de trouver, grâce à cette conscience du mouvement, comment bouger avec fluidité et aisance dans la vie quotidienne.

Cet apprentissage s'adresse à tous et à tous les âges. Des sportifs de haut niveau aux personnes confrontées à une difficulté physique ou à des douleurs chroniques.


Au Forum Nice-Nord : (10, bd du Comte de Falicon à Nice)
                     Mardi : 14h - 15h
(début des cours : mardi 10 Septembre 2019)

Au centre de danse Off'Jazz : (18, rue Cassini à Nice)
                     Mardi      : 18h30 - 19h30
                     Mercredi  : 12h30 - 13h30
                     Vendredi : 18h30 - 19h30 
(début des cours : mardi 17 Septembre 2019)

Séances individuelles (Intégration Fonctionnelle) :
Séances à la demande : 06 28 23 27 31
au 6, rue Fodéré à Nice

« Rien, à propos de nos schémas de comportement, n’est permanent, 
si ce n’est notre conviction qu’ils le sont. »
Moshe Feldenkrais



Dans une séance individuelle, le praticien entend votre demande (réduire des douleurs musculo-squelettiques,  retrouver du calme ou de la vitalité, améliorer la marche, la voix ou la posture à l’ordinateur, affiner un geste sportif ou artistique, etc.) 

Les séances se passent  le plus souvent  sur une table de « massage », où vous êtes installé avec des vêtements souples. Le praticien stimule par le toucher les processus d’autorégulation de votre système nerveux.Il ne s’agit pas de manipulations au sens thérapeutique du terme. De  façon douce, précise et non intrusive, il propose des alternatives aux schémas de mouvements habituels, souvent source de nos limitations.


Une séance d’intégration fonctionnelle procure aussi détente et ressourcement. 
Loic Deschamps
Praticien Feldenkrais



La Méthode Feldenkrais,

comme toutes les autres méthodes somatiques, s’appuie sur la capacité du cerveau à apprendre. Le mouvement apprend à apprendre, à réapprendre et ainsi de suite, et cet éveil « méthodique »une fois amorcé, ne s’arrête jamais de lui même.

Comme le disait son fondateur Moshé Feldenkrais, si « le mouvement, c’est la vie (...) » alors, dès la naissance et jusqu’au grand âge, tout le monde est pleinement concerné, et chacun peut décider de s’y consacrer à n’importe quel moment de son existence. Que nous soyons salariés, écoliers, musiciens, patients, handicapés, sportifs, amateurs, pas sportifs du tout, athlètes de haut niveau, artistes chevronnés, ou néophytes du dimanche – chacun tire les avantages qui ne correspondent qu’à lui.

Simone Roloff, Praticienne Feldenkrais, membre de Feldenkrais France.


Témoignage

J’ai rencontré une démarche qui s’appuie sur un travail méticuleux d'observation de nos mouvements et qui, en fait, nous parle tout simplement de nous, de notre capacité d’être pleinement un dans nos actions.

 Moshé Feldenkrais a beaucoup observé les mouvements et les fonctionnements du tout jeune enfant durant l’année où son système nerveux central est au plus fort de son développement. Il a alors noté qu’il semblait primordial dans l’apprentissage du bébé de vivre des expériences sensorimotrices .

 Il a construit sa Méthode pour aider chacun de nous à retrouver la disponibilité à apprendre et à se réorganiser que nous avons dans notre première année chaque fois que nous découvrons un nouvel espace ou un nouvel objet.

Les expériences sensorimotrices ( c’est à dire la sensation de nous en mouvement), proposées pendant une séance collective vont nous permettre à tout âge de créer de nouvelles connections au niveau de notre système nerveux et inviter celui-ci à se réorganiser à chaque instant avec un geste plus facile, plus agréable, sans effort inutile, sans tension.

Ces séances s’appellent : Prise de conscience par le mouvement. (P.C.M.)

Chaque séance est un processus qui nous fait traverser des étapes vers une découverte ou une retrouvaille, elle nous emmène au cœur de la vie et de nos fonctionnements.
Nous prenons le temps de nous arrêter, de nous déposer confortablement sur le sol, nous apprenons à observer notre façon de fonctionner, sans jugement ni souci de perfection ni d’évaluation.
Le mouvement est un support d’observation non de surveillance, il est aussi un merveilleux champ d’exploration.

Nous découvrons comment bouger plus librement et beaucoup plus fondamentalement nous entrons profondément en contact avec ce que nous sommes.

Nous fonctionnons, nous agissons d’après l’image que nous nous faisons de nous même. Enrichir et développer cette image fait partie de la Méthode Feldenkrais, tous les mouvements proposés qu’ils se fassent en pensée ou en réalité, viennent nourrir l’image que nous avons de nous même et les nombreuses possibilités inexplorées que nous avons en potentiel à notre disposition.

«  Rien à propos de nos schémas de comportement n’est permanent si ce n’est notre conviction qu’ils le sont » Moshe Feldenkrais

Témoignage de Sylvie Storme , Sculpteur, professeur à l’INSAS à Bruxelles ( formation vocale aux futurs comédiens) dans Quand voir reste un mystère, Sylvie Storme, Edition SYLO



La Méthode Feldenkrais au cœur de la neuroplasticité

Feldenkrais s’est non seulement appuyé sur ses connaissances en physique,en anatomie, sur ses découvertes en neurophysiologie et en psychologie mais il a surtout dirigé ses observations vers la compréhension de la façon dont les humains bougent et apprennent à bouger…..

Feldenkrais pense que les relations entre mouvement et pensée sont à la base de la construction des représentations qui dirigent nos comportements, c’est à dire nos habitudes, nos actes, nos réactions , notre « signature au monde », c’est à dire en quelque sorte notre façon d’être.

Plus nous améliorons nos mouvements dans le sens de l’efficience et de l’efficacité et plus nos intentions et nos actes se clarifient aussi.

Nos expériences corporelles sont les témoins de notre fonctionnement cérébral.

L’originalité de l’approche de Feldenkrais réside dans le fait que si nos habitudes entravent notre progression ou notre mieux être, l’apprentissage de « nouvelles attitudes » et donc on dirait maintenant, des modifications des relations neuronales agissent sur la mutation de nos représentations. Dans sa mise en pratique, il s’agit de « prendre conscience  » grâce aux mouvements que nous faisons et de tester diverses propositions actives pour découvrir le mouvement le mieux adapté, le plus efficient, le plus simple, le mieux coordonné.

Nous éprouvons corporellement des chemins plus créatifs qui détrônent nos habitudes et ainsi nous offrent plus de choix dans nos actes quotidiens.

Certains neurologues ou des psychiatres comme Norman Dodge, considèrent que Feldenkrais avait anticipé cette notion de flexibilité de notre cerveau et avait trouvé une méthode pratique pour développer cette nouvelle façon de penser le fonctionnement neuronal.

Lors de lésions cérébrales ou de dysfonctionnement, lorsque les zones du cerveau régissant les processus sensoriels et moteurs sont sous -utilisées, le fonctionnement du cerveau s’affaiblit jusqu’à faire disparaître les habiletés à percevoir les différences dans les détails.

Feldenkrais a développé l’idée que l’on peut rétablir les fonctions grâce à la conscience de mouvements, réalisés lentement, de manière à réintroduire la différenciation dans les processus mentaux. La remise en expérience corporelle permet ainsi d’agir sur le rôle primordial de l’expérience active.

Joëlle Minvielle – Moncla Praticienne Feldenkrais (Paris 1)

 

«  Je pense que l’unité de l’esprit et du corps est une réalité objective ; que ces entités ne sont pas reliées les unes aux autres d’une façon ou d’une autre, mais forme un tout inséparable. Pour le dire plus clairement, j’affirme que le cerveau ne peux pas penser sans fonction motrice » Moshe Feldenkrais.



Moshe Feldenkrais ( 1904-1984 ) était ingénieur, physicien et maître de judo. Scientifique du mouvement, pédagogue de la prise de conscience, il révèle par sa Méthode les étonnantes facultés d’apprentissage du système nerveux.

Venant de Russie, il a vécu et enseigné en Israël, en France, en Angleterre, aux États Unis. Sa Méthode est aujourd’hui diffusée dans le monde entier comme méthode
d’ apprentissage par le mouvement.